Robe bleue 1Allez, ce WE, je sors mon joli tissu en velours cotelé, bleu canard offert par ma maman et je me lance dans une robe chasuble pour Amandine... Le patron, je l'ai trouvé sur Internet. Il a l'air très simple et il est amusant car la robe a deux poches intérieures sur les côtés qui sont déjà incluses dans les pièces devant et dos...

Samedi soir, je prépare le patron, je le coupe et je le plaque sur la destinataire de la robe. Ca a l'air de coller.. Je peux donc le  reporter sur mon tissu et je coupe mes pièces.

Dimanche : je bâtis, je couds, j'essaye et je suis enchantée. Il ne reste plus qu'à broder des décorations sur l'épaule droite et le coin gauche en bas de la robe.

 

 

Petit bilan technique :

Premièrement, j'utilise pour la première fois, ma roulette de marquage à la craie.. Wouahhh. C'est génial, le trait est super fin.. rien à voir avec l'habituelle craie de tailleur que j'utilise....
Deuxièmement, j'ai utilisé ma nouvelle surjeteuse pour faire toutes les coutures intérieurs ainsi que les bordures de parmentures. L'endroit de mon surjet est très joli... l'envers, moins.. il faudra vraiment que j'apprenne à la régler.. Seul regret : j'ai utilisé du fil blanc.. Cela dit, c'est l'intérieur de la robe, donc cela ne se voit absolument pas...

Ensuite, ma fermeture éclair est posée à la main et mon point est super régulier (aussi joli à l'envers qu'à l'endroit) et justement, à l'endroit la fermeture est parfaitement invisible.. Yeeeeeeeeeeeees. Une petite victoire pour moi... Mon ourlet, une fois surjeté est cousu à la main au petit point totalement invisible.. Yeeeees encore... Merci à ma prof Marie-thé..

Robe bleue 2

Pour la broderie, je peux mieux faire.. Sur le velours cotelé, il faut faire des points un peu plus longs que la normale pour que ce soit joli.. je l'ai compris un peu tard...

Robe bleue 3